Le retour de la tulipe sauvage

La tulipe sauvage (tulipa sylvestris) jolie plante fleurie de couleur jaune faisait partie de la flore traditionnelle du vignoble nantais jusque dans les années 1970. Elle était appelée « avant-pâques » en raison de sa période de floraison aux alentours de la fin-mars.

Elle a pratiquement disparue du paysage viticole à la suite du changement des pratiques viticoles et notamment à la suite de l’utilisation des herbicides. C’est aujourd’hui une espèce en voie de disparition qui est protégée par arrêté ministériel au niveau national.

La conversion du Domaine BONNET-HUTEAU au mode de l’Agriculture Biologique lui permet de participer au programme de réintroduction de la tulipe sauvage. La pratique du labour par « buttage » et « décavaillonnage » et son effet sur la multiplication des bulbes constitue un atout supplémentaire à la réussite de cette entreprise.

Le choix de la parcelle des « Gautronnières » par le jardin Botanique de Nantes et le Conservatoire botanique national de Brest pour implanter 35 bulbes de tulipa sylvestrisconfirme l’intérêt de la viticulture biologique dans le respect de l’environnement et de développement de la biodiversité.

Cet équilibre retrouvé dans les vignes contribue à une plus grande expression du terroir dans les Muscadet Sèvre et Maine « Sur lie » de la nouvelle cuvée Château des Gautronnières «tulipa sylvestris » 2009.